Des femmes scientifiques américaines créent une base de données pour présenter leurs travaux. Plus d


Article initialement apparu sur goodmorningamerica.com et traduit par Fanm Fò Ayiti

PHOTO: Des membres de 500 femmes scientifiques prennent la parole lors d'une réunion du conseil d'administration en juin 2018. (500 femmes scientifiques)

Si les jeunes filles peuvent être ce qu'elles voient dans le monde, préparez-vous à une nouvelle génération de femmes scientifiques.

La visibilité des femmes dans la science augmente aujourd'hui grâce au travail, oui, de femmes scientifiques fatiguées de regarder des «manels» (groupes de discussion masculins) lors de conférences et de ne voir que des scientifiques masculins cités en tant qu'experts.

Elles ont formé un groupe de 500 femmes scientifiques et créé une base de données d'experts féminines.

Ce n'est pas que les filles ne s'intéressent pas à la science ", a déclaré l'une des cofondatrices, Jane Zelikova, une écologiste basée au Colorado." Quelque chose se produit lorsqu'elles ne voient pas les femmes ou les filles représentées en tant que scientifiques et ne pensent pas que ce soit le cas pour eux."

Depuis son lancement l’année dernière, la base de données Request a Scientist compte désormais plus de 9 000 femmes scientifiques.

«L’excuse selon laquelle on ne peut trouver une femme qualifiée, ça ne tient tout simplement pas», a déclaré le Dr Kelly Ramirez-Donders, cofondatrice de 500 femmes scientifiques et écologiste microbienne et chercheuse postdoctorale à Écologie. "Dire que vous ne pouvez pas trouver de femme est paresseux, car il y a beaucoup de femmes exceptionnellement qualifiées qui peuvent vous parler de leur travail."

(PLUS: les femmes investissent moins que les hommes: que savoir sur le fossé de l'épargne entre hommes et femmes)

Après l'élection présidentielle de 2016, Ramirez-Donders et Zelikova, anciens camarades de troisième cycle, ont fondé 500 femmes scientifiques, frustrés par ce qu'ils considéraient comme des attitudes méprisantes à l'égard des scientifiques et des femmes.

"Nous voulions nous unir et agir dans nos communautés et dire: 'Nous défendons l'équité et l'inclusion dans la science", a déclaré Ramirez-Donders à propos de l'engagement.

Notre objectif était de faire signer 500 femmes ", a-t-elle rappelé." Au cours du mois, nous avons reçu plus de 10 000 signatures, puis 20 000 signatures. "

La réponse a montré à Ramirez-Donders et à Zelikova qu'ils n'étaient pas seuls. Ils ont élargi la portée de 500 femmes scientifiques pour inclure plus de 300 groupes, ou chapitres, dans le monde entier.

Les efforts de l’organisation incluent désormais une bourse de recherche, des outils pour assurer des réunions scientifiques inclusives, un soutien aux mères scientifiques, un éditeur Wikipedia pour "combattre les biais sur les pages de l’encyclopédie libre" et une organisation satellite, 500 Femmes en médecine.

Selon notre expérience et les études que nous avons vues, il n’ya pas de méritocratie dans la science ", a déclaré Zelikova." Il existe un système structuré et hiérarchique dans lequel les personnes au pouvoir ont tendance à tirer avantage du pouvoir et les hommes blancs continuent à bénéficier des structures. qu'ils ont construit. "

"Le système fonctionnait comme prévu. Il ne fonctionnait tout simplement pas pour nous", a-t-elle déclaré, soulignant que "nous" incluions également les personnes de couleur et tous les groupes sous-représentés.

Une étude publiée en 2017 dans le compte rendu de l'Académie nationale des sciences a révélé que les hommes parlent deux fois plus souvent que les femmes en milieu universitaire (conférences et séminaires, par exemple). La présence de femmes à des postes de direction augmente toutefois la probabilité d'avoir des femmes locuteurs.

La base de données dénommé « Request a Scientist » a été créée comme une ressource facile à utiliser, grâce à laquelle une personne pourrait trouver une femme scientifique en fonction de son domaine de compétence, son emplacement, sa discipline, son stade de carrière et ses domaines d'intérêt.

"Nous voulions le lancer très discrètement dans une phase bêta, puis le jeu a explosé", a déclaré Ramirez-Donders. "Dans environ un mois, nous étions environ 5 000 femmes dans la base de données."

"Les femmes veulent être trouvées et veulent être une ressource et une experte", a-t-elle déclaré.


 THE ARTIFACT MANIFAST: 

 

This is a great space to write long text about your company and your services. You can use this space to go into a little more detail about your company. Talk about your team and what services you provide. Tell your visitors the story of how you came up with the idea for your business and what makes you different from your competitors. Make your company stand out and show your visitors who you are. Tip: Add your own image by double clicking the image and clicking Change Image.

 UPCOMING EVENTS: 

 

10/31/23:  Scandinavian Art Show

 

11/6/23:  Video Art Around The World

 

11/29/23:  Lecture: History of Art

 

12/1/23:  Installations 2023 Indie Film Festival

 FOLLOW THE ARTIFACT: 
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W
 RECENT POSTS: 
 SEARCH BY TAGS: 
Pas encore de mots-clés.